le cheval de lumière

le cheval de lumière

poésie suite...

Tout ce temps



Tous ces mois
Tous ces mots
Tout ce temps

qui tantôt cavalent loin de mes illusions
tantôt s'étalent  près de la fontaine murmurante de mes jardins intérieurs
tantôt dévalent en mon âme et tous ses dédales

Tous ces jours
toutes ces paroles
tout ce temps

 

qui plissent les peaux, plient les parfums, éclairent au hasard

Envoûtent nos rêves, égarent vos heures, enrouent vos mots

Rendent doux vos corps offerts, rendent lisses vos émotions expirées

 

Tous ces jours
toutes ces paroles
tout ce temps

 

qui séparent tant les mots fuient celui qui s'interroge
dispersent ces sourires dans tous les bals de mes oublis
emballent mes regards rieurs sur tous vos continents

Et me renvoient dans un silence cristal

tant il faut de temps pour apprendre à être.

 

© Pascal COLON - Tous droits réservés




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres